A la suite du Christ

Parmi tant de manières à suivre le Christ il y a la vie religieuse.

C'est la rencontre personnelle et intérieure avec le Christ de l'Évangile qui est au commencement de tout. Elle est décisive pour ce choix.

Un moment précis ou bien une longue histoire nous conduisent à la certitude intime d'un amour qui nous porte, nous comble, nous invite, nous met en route...


Un chemin

 

L'appel premier que nous ressentons dans notre cœur demande à être confirmé.

Dans l'accompagnement spirituel - une des manières de vérifier notre désir - nous pouvons mieux discerner :

- ce qui nous habite en profondeur
- comment Dieu nous rejoint
- où est la joie de notre cœur


Une communauté religieuse

Quand on choisit une communauté religieuse, parmi tant d'autres, c'est que là, quelque chose a résonné. Quelque chose de ce que vivent ces femmes est venu faire écho à ce que déjà je portais en moi : leur manière de vivre, l'esprit qui les anime, donnent corps à une aspiration, une sensibilité qui est mienne. Je reconnais chez elles quelque chose qui m'attire : leur vocation me rejoint.

La communauté est le lieu où notre désir de suivre le Christ peut se concrétiser. Non tout seul, mais inséré dans la dynamique d'une communauté qui est le lieu où nous sommes envoyées pour vivre comme sœurs, et faire l'expérience de ce que nous voulons annoncer.

Notre vocation à Saint-André

L'esprit qui nous anime et nous spécifie comme sœurs de Saint-André pourrait se qualifier ainsi :

Une vocation apostolique :

Comme André, le disciple de Jésus

  • nous répondons à l'appel de Jésus « Venez et voyez » pour demeurer avec lui et le suivre jusqu'au bout.
  • nous n'avons à offrir que les cinq pains et deux poissons que nous sommes, afin que, par nous, il accomplisse son œuvre.
  • nous voulons amener à Jésus les hommes et les femmes que nous côtoyons pour qu'ils fassent à leur tour l'expérience libérante de sa rencontre.


À la manière d'Ignace de Loyola

  • nous cherchons à regarder le monde et notre propre vie comme le lieu où Dieu travaille
  • nous sommes appelées à entrer dans une connaissance intime du Christ Jésus pour choisir ce qu'il choisit et prendre la place du serviteur.
  • nous sommes animées du désir de nous mettre au service de sa Mission dans le monde, pour « qu'ils aient la vie et qu'ils l'aient en abondance » (Jn 10,10)

     
Une vocation marquée par la recherche oecuménique :

« Nous nous sentons invitées à l'amour des Eglises et de l'Eglise comme Dieu la veut et comme Lui l'aime. Cela nous entraîne à une ouverture plus large que les réalités vécues par nos Eglises locales, au désir d'une meilleure connaissance et compréhension, au respect face aux différences, à une attention et une bienveillance vis-à-vis des diverses manières de vivre et d'exprimer sa foi, à la recherche de l'unité.»

(Congrégation Générale 2005)




Une vocation ouverte sur l'universel :

Notre Congrégation n'est liée à aucun lieu ni à aucune oeuvre en particulier mais est appelée à vivre en tout endroit du monde où l'on espère davantage servir Dieu et « aider les âmes » selon un terme cher à Ignace.
Cette ouverture nous indique l'horizon et nous convie à un discernement sans cesse renouvelé pour le choix de nos missions. Aucune situation humaine n'est a priori exclue de ce choix.

retour en haut de page